Le Prix de la Matinale de l’ENS est décerné par de jeunes normaliens désireux de rapprocher le champ universitaire de la production littéraire contemporaine. Il vise à récompenser un roman de la rentrée littéraire dont l’auteur a su faire preuve d’audace, qu’elle soit surannée ou subversive. Cette audace passe notamment par le choix de personnages extra-ordinaires, qu’ils soient en périphérie de l’histoire ou du monde ; par l’intelligence d’une narration qui mêle souvent les temporalités et les voix ; par une écriture subtile, puissante ou surprenante.  

 

 

Cette première édition a pour parrain l’écrivain David Lopez, lauréat du prix du livre Inter pour son premier roman, Fief, paru aux éditions Seuil.

 

Le nom du lauréat sera dévoilé lors d’une émission spéciale, en direct et en public depuis la bibliothèque de l’ENS, le jeudi 25 octobre.

 

La Matinale de l’ENS est une jeune émission hebdomadaire animée par des normaliens et étudiants de Paris, amateurs d’art et de littérature, curieux surtout du débat public. Produite par la webradio Trensmissions, que vous pouvez découvrir sur trensmissions.org, la Matinale accueille chaque semaine une personnalité politique ou culturelle. Les années précédentes, nous avons eu parmi nous le réalisateur Philippe Garrel, l’ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine, ou encore la photographe et réalisatrice belge Charlotte Abramow.